DIAPORAMA DYSPRAXIE VISUO-SPATIALE et DYSGRAPHIE

Publié le par graphologue-graphotherapeute

Publié dans dysgraphie

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Vincent Bogaers 18/01/2012 14:30

Bonjour,
je suis moi même dyslexique et gaucher. Cela fait, me semble t-il, beaucoup pour expliquer une graphie pour le moins personnelle, si ce n'est illisible ! Consultant en bilan de compétences, c'est
en regardant un écrit d'un bénéficiaire que j'en suis venu à me réinterroger sur ce sujet. Ainsi, faisant aussi du recrutement, je me permets de vous solliciter sur la manière dont on peut d'une
part se rendre compte de cela, d'autre part interpréter un écrit de la sorte.
Dans l'attente de votre réponse, éclairée j'en suis persuadé, bien chaleureusement,
Vincent BOGAERS

graphologue-graphotherapeute 20/01/2012 19:38



Bonsoir,


En effet, être gaucher et dyslexique n'a pas dû être très facile à gérer pendant votre scolarité!


 


En tant que graphothérapeute, je vous assure que toute écriture peut être rééduquée. Cela peut sembler compliqué et long, mais ce n'est pas toujours le cas. Et les résultats sont épatants! Donc,
si votre écriture ne vous plait pas ou ne vous correspond pas, n'hésitez pas!


Concernant la graphologie...


Le graphologue demande toujours le sexe, l'âge, le niveau d'étude et la main scriptrice de l'auteur de la lettre. Il est important de connaitre ces données.


Toutefois, la "qualité" du graphisme n'influence pas notre analyse. Notre étude technique se base sur des éléments différents: ordonnance, forme, dimension... 


Dans ce sens, l'illisibilité ou le manque d'aisance d'un graphisme ne sont pas systématiquement des points négatifs. Souvent ce sont les écritures qui paraissent les plus "belles", qui sont
les moins riches.


En matière de recrutement, vous avez tout à fait raison de vous y intéresser, car l'analyse permet de connaitre l'adéquation des compétences du candidat au poste proposé. Il faut
en avoir fait une pour se rendre compte de la richesse qu'une analyse contient!


:-)